Poya Manouchehri : « Can we take this seriously please ? »

Poya Manouchehri, programmeur, a été invité à l’événement Games Day 2011, qui s’est déroulé les 12 et 13 septembre derniers à Darmstadt en Allemagne. Pour le site AltDevBlogADay, il rédige un résumé de ces deux journées autour des thèmes serious games et game based learning :

L’article est disponible à cette adresse : http://altdevblogaday.com/2011/09/21/gamedays-2011-can-we-take-this-seriously-please/

Son article met en évidence deux points :

  • Qu’il existe encore une certaine déconnection entre les jeux sérieux et les jeux vidéo dits « purement ludiques », alors que les deux industries devraient mieux communiquer pour chercher à accentuer les problématiques liées à l’apprentissage dans un jeu (Poya Manouchehri prend l’exemple de l’adaptabilité du jeu à l’élève). Les échanges doivent d’ailleurs s’organiser dans les deux sens.
  • Ensuite, en prolongement, que les jeux sérieux cherchent encore à définir leur modèle de production, pour le rendre plus « viable ». La question du free to play comme possible modèle de production a été posée lors de cet événement.

Sa conclusion souligne finalement que, si les jeux sérieux prennent une importance considérable (à la fois comme production, recherche et marché), les différents acteurs qui participent à leur essor peinent à échanger leurs connaissances et leurs pratiques. Chacun estimant que son travail se limite à un public de niche, il n’y a pas de véritable organisation pour avoir une vue d’ensemble de ces productions, leur permettant de travailler de manière plus ordonnée et cohérente vis-à-vis des attentes des institutions.

Pour en savoir plus sur les Games Day 2011 : http://www.gamedays2011.de/index.php?id=71&L=1

_________

Crédit image : Photo du Darmstadtium Conference Center

Laisser un commentaire