Hubert Guillaud : « Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas. »

Hubert Guillaud, rédacteur en chef du site Internet Actu, a rédigé un dossier sur les résultats de l’utilisation des nouvelles technologies en classe, en réaction à un article de Matthew Ritchel pour le New York Times : « In Classroom of Future, Stagnant Scores ». Les deux articles ont été très commentés sur internet, replaçant face-à-face les adeptes des nouvelles technologies dans l’éducation à leurs opposants. Pour autant, au delà du ton volontairement provocateur du texte de Matthew Ritchel, le sujet est loin d’être anodin et dépasse quelque peu une opposition « pro » contre « anti ».

Ce qui tend à émerger de la lecture de ces deux articles est le manque de réflexion sur la technologie intégrée dans l’éducation. Les études mises en avant par les articles pointent des exemples d’utilisation de nouvelles technologies en classe, sans questionner le dispositif pédagogique conçu de pair avec ces outils. Il paraît, dés lors, évident que proposer de tels outils sans penser et accompagner leur utilisation ne peut que conduire à des résultats peu probants. Et pour autant, aucun des deux articles ne revient sur la manière dont sont intégrées ces technologies : sont-elles utilisées en harmonie au sein l’équipe pédagogique ? Répondent-elles à une attente précise ? Comment s’insèrent-elles dans un dispositif pédagogique ? Comment viennent-elles combler ou soutenir d’autres outils plus « traditionnels » ? Comment l’équipe pédagogique collabore avec ces outils ?

Finalement, la vraie injonction que soulève ces articles n’est pas tant qu’il faille se lancer dans une quête absolue du résultat (comme le souligne Elena Pasquinelli dans un commentaire de l’article de Matthew Ritchel : « […] il est surtout déraisonnable de s’attendre à obtenir une preuve qui vaudrait pour toute technologie […] »), mais que nous devons rester attentif à questionner l’intégration des nouvelles technologies au sein de pratiques pédagogiques. C’est dans ce contexte là que le débat prendra véritablement tout son sens.

 

L’article de Hubert Guillaud est disponible à cette adresse : http://www.internetactu.net/2011/09/21/dans-la-salle-de-classe-du-futur-les-resultats-ne-progressent-pas/

L’article de Matthew Ritchel est disponible à cette adresse : http://www.nytimes.com/2011/09/04/technology/technology-in-schools-faces-questions-on-value.html?_r=2&ref=technology&pagewanted=all

 

Deux autres adresses :

Une réaction de Clive Thompson à l’article de Matthew Ritchel, sur le site Collision Detection : « What can computers teach that textbooks and paper can’t ? » http://www.collisiondetection.net/mt/archives/2011/09/what_can_comput.php

Une plus courte réaction d’Elena Pasquinelli, sur le site du Groupe Compas : « NY Times: Ecoles du futur, mais sans résultats » http://compas.risc.cnrs.fr/blog/ny-times-ecoles-du-futur-mais-sans-resultats/#more-3298

__________

Crédit image : Jim Wilson (pour le New York Times)

Source : Internet Actu

Via : Le Monde.fr

Laisser un commentaire