Julian Alvarez & Valérie Maffiolo : « Etude de l’impact des communications électroniques basées sur le Serious game »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julian Alvarez (chercheur et concepteur de jeux sérieux, co-auteur de Introduction au Serious game, 2010, Questions Théoriques, Paris) et Valérie Maffiolo (chef de Projet Relation Client Web 2.0 – Community Manager chez Orange France) ont réalisé, pour La Revue de l’Electronique et de l’Electricité (REE), une étude en trois parties pour comprendre et analyser l’utilisation des jeux sérieux et ainsi saisir impact sur un public cible. La présentation de l’étude et ses résultats sont édités dans le 4ème numéro de REE, daté d’octobre 2011.

La revue est disponible à cette adresse : http://web2.see.asso.fr/node/1665

 

Abstract de la première partie :

Cet article vise à apporter la preuve tangible d’un quelconque impact suscité par l’objet Serious game sur ses utilisateurs. Pour ce faire, la piste suivie est d’organiser un concours international pour disposer d’une part, d’un corpus d’étude et d’autre part, pour évaluer si nous partageons avec les développeurs la même approche de l’objet Serious game. La preuve tangible est bien recensée mais de manière totalement fortuite.

 

Abstract de la deuxième partie :

Cet article présente la 2ème approche. Celle-ci vise d’abord à évaluer s’il existe un public pour jouer à des Serious games avec l’approche que nous en avons. Puis, si nous recensons un tel public, l’idée est alors de mieux le cerner en le questionnant sur sa relation avec l’objet. Pour conduire cette étude, nous élaborons 3 Serious games qui remplissent nos besoins et étudions leurs diffusions et prise en main par des internautes et un panel de testeurs recruté par nos soins.

 

Abstract de la troisième partie :

Cette 3ème approche vise à étudier plus en détail la nature de l’impact suscité par les Serious games sur les joueurs. Pour mener cette étude, nous développons un site Internet de type 2.0 permettant aux Internautes de jouer à des Serious games et de les évaluer. Avec cet outil, un panel de 121 personnes est interrogé. Nous découvrons alors qu’il existe une variété d’impacts différents.

__________

Crédit image : REE

Laisser un commentaire